mardi 25 septembre 2012

Butterfly Circus

[La vidéo est en anglais...]
La confiance en soi ...Quelle grande Phrase !
Derrière ces 4 malheureux mots, se cache tout le sens  du bonheur.
Du haut de mes 12 petites années, il m'est arrivé de constater que mon point de vue sur les choses, pouvait changer mon monde...Mon environnement, ma vie et mon  Bonheur.
Dans Butterfly Circus, on peut constater les choses suivant.

  1. Lorsque nous sommes confrontés au regard des autres, lorsque nous y sommes soumis, nous perdons tout amour propre...Logique me diriez vous ...Tout simplement parce que nous sommes jugés.Les autres se permettent de juger notre personnalité, ce que nous sommes, celons des critères imposer par un monde superficiel, commercial, et dans la recherche de la perfection.Ainsi, dès que nous sommes décalé des autres, anormal ou différant, la société bous rejette.Tout comme Will dans le premier Cirque où il a passé un bon moment de sa vie à être raillé, critiqué, et mal aimé, nous sommes pour diverse raison, rejeté par le monde dans lequel nous vivons, chaque fois que nous marchons de travers.Et la plupart du temps, nous perdons toute confiance en nous.
  2. En second lieu, notre point de vu sur nous même oriente notre vie vers diverse chemins.Si nous nous croyons nul, nous serons nul.Si nous nous croyons quelqu'un de bien, nous serons bien.ATTENTION ! Se sentir être quelqu'un de bien ne veut pas dire qu'il faut être orgueilleux ou vaniteux.Mais avant toute choses, il faut s'aimer nous même.S'affectionner, aimer notre propre compagnie, et apprécier parfois se retrouver seul avec nous même, et faire le bilan de où nous en sommes.Tout en étant MODÉRÉ ! S'aimer sans être vaniteux.Et s'aimer pour ce que nous sommes.
  3. En troisième, je dirai et répéterai que lorsque nous recherchons à ressembler à l'idéal imposé par le monde, nous ne POUVONS PAS être heureux.Je me souviens avoir pendant des mois demandé à mon frère si tel ou tel tenue été assez stylé...Mais dès que les couleurs n'allaient pas ensemble, j'étais toute agité, et cherchais ensuite la tenue la plus stylé possible.Mais je me souviens aussi avoir pendant cette périodes passé je dirais les pires moments de ma pitite vie d'ado.Je ne vous cache pas demander encore parfois à mon frère si mes tenue sont bien.Mais je peux vous dire que ma période suicidaire est belle est bien finit.Parce que je veux avant tout me plaire.Je ne m'habille pas pour les autres, Mais pour MOI.Ainsi, lorsque le monde sera noir, je serai vert, et la mode pourra devenir Orange, je resterai vert.La mode n'est qu'un exemple parmi tant d'autres...
Conclusion. Nous ne serons jamais heureux, tant que nous nous croyons inutile (comme Will) ou que nous ferons trop trop attention au regard des autres...
Les gens les plus heureux sont ceux qui vivent leurs vie malgré leurs erreur, le milieu d'où ils viennent, ou leurs conditions physiques.

Méditez y ;)

Conclusion 2. Même les ados de 12 ans peuvent avoir un talent d'écriture... (n'y voyez là aucune marque de vanitééééé xD )

Bref :')

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire