lundi 15 juillet 2013

03:17 AM

Je sais que pour une enfant de 13 ans qui se couche à 5h00 du mat' depuis 2 jour, il serai bien que je dorme.
Mais je ne veux pas... Je ne veux plus.


Avant que vous ne vous métiez à lire, j'aimerais vous mettre en garde. J'ai à mon actif plus de 7 heures de sommeil à rattraper, et je regretterai sûrement ce post demain matin. Je n'ai que 13 ans, et donc par logique 13 ans d'age mental; donc si ça vous fait kiffer de lire mes textes, allez y, mais ne vous étonnez pas du résultat ;)
Et puis ce qui va suivre, c'est juste ma vie... Ça fait un peu "selfish" [ :') ] comme post, mais c'est comme ça, j'ai un ego sur dimensionné à nourrir ... Donc, si vous avez quelques minutes (ou heures, cela dépend totalement de votre capacité à lire ...) à perdre, allez y, c'est le bon endroit pour cela.





          J'ai tellement de chose à dire ... Tellement de chose à dénoncer et à avouer.

Alors voilà. C'est à mon tour de me lamenter ! Je pense l'avoir bien mériter...
 Souvent, lorsqu'un ado vous dit qu'il en a marre de la vie, et que le monde est pourri, vous pensez :
" Ah ! Il se plaint tout le temps ! Il ne se rend même pas compte de ce qu'il dit, il est jeune, il ne comprend rien à cette vie qu'il qualifie injustement de "pourri" ! "

Sachez que le plupart du temps, cet ado que vous trouvez pénible et en exagération permanente, essaie tout simplement de vous dire, "sors moi de la, je commence à me noyer ."

Je me noie. Je cherche vainement à sortir ma tête de l’abîme, mais rien y fait. Je reste là, à ne pas comprendre, pourquoi malgré mes cris déchirant, les nageurs passants près de moi me regardent en souriant, et se voilent tous consciemment la face.

J'ai cet espèce de carcan qui entrave ma liberté, ma liberté de rire sourire, aimer et apprécier.

Et à chaque fois que quelqu'un, enfin s’aperçoit de ma servitude, et tente de me comprendre et de m'entendre, je suis étrangement seulement capable de dire : "Je ne sais pas. Je ne comprends pas."

Ma tête, pourtant connais la réponse, mais est incapable de la formuler... Même ici, où je suis libre d'écrire, penser et avertir, je ne peux que vous dire :
"Je ne sais pas. Je ne comprends pas."

Si je devais en vérité vous expliquer la véritable raison de mon état, il me faudrait des jours et des mois pour vous dresser la liste des choses qui me rendent comme ça.  AH . Nous les occidentaux ...
On déprime, on débloque, on veut mourir tout simplement partir, pendant que d'autre lutte et souffre pour encore juste un peu respirer avant de retomber dans le gouffre.

VICTIME .

Ce mot, encore pendu à mes oreilles.

Alors c'est comme cela que vous me voyez ? Une pauvre gamine, qui joue les victimes ?

Vivez ma vie. Prenez en pleine gueule les coups violents que je me suis pris. Supportez pendant des semaines et des semaines des gamins manipulateurs, qui, bien que plus âgés que vous, vous font mentalement souffrir le martyre.

Venez vivre sous le même toit que moi, et venez encaisser les mots et les remarques que moi, j'encaisse. Venez aussi vivre les années de primaire et de collège que j'ai vécue et où l'on m'a collé l'étiquette "PAS COMME NOUS", parce que diagnostiqué plus rapide à comprendre, que ses autres camarades.

Acceptez de vivre avec la même pression et la même haine que celle qui compresse mon pauvre être, alors à ce moment là, je vous respecterez un peu plus, et vous, vous cesserez de mettre les gens comme moi dans la case "VICTIME" comme vous aimez si souvent nous appeler.

En faite, c'est ça de vivre dans l'un des pays les plus riche et développé de ce monde de fou... C'est être constamment dans la déprime. Que peut on avoir de plus lorsqu'on a déjà tout, et qu'on appelle par ignorance "bonheur" les simples plaisirs éphémères ?

Bon. Je pense que j'en ai assez dit. Et je pense aussi que mon cerveau n'est pas capable d'en dire plus...

Sur ce, je vous dit bonsoir, ou bonjour, c'est à vous de voir.

A plus tard... (:

7 commentaires:

  1. Je pense que le fait de dire ce genre de chose aide d'autre personnes incomprises a se sentir mieu dans leur peau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureuse que ça ai pus te faire te sentir mieux ! :))

      Supprimer
  2. "la solitude est elle meme incomprise" (a méditer)citation de Guillaume L.:(il fait partit de ma famille)auteur incomprit qui est mort le 1er mars 1549 dans la solitude sans le moindre succes, aujourd'hui il doit te remercier Amy Sordes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Que l'on soit civil, ou militaire, la vie... C'est un combat" citation de Henri M.. C'est aussi quelqu'un de ma famille :)

      Souvent les gens sont incompris, et ça, dans tout les domaines, et parfois, ils n'ont pas la capacité de le supporter, et deviennent mélancoliques... Et seuls.
      C'est ce qui rend cette vie si difficile. Parce que oui. La vie est un combat...

      Supprimer
  3. Ah, c'est rigolo, on dirait un peu moi dans ma tête il y a deux ans.
    Va voir ça et
    ça et puis sois heureuse.

    RépondreSupprimer
  4. Ton message est touchant.
    Où est donc passée l'insouciance des personnes de ton âge?
    Où en es-tu aujourd'hui? Te sens-tu mieux? Où quelqu'un t'a-t-il remarquée et aidé à sortir de 'l'abîme'?

    RépondreSupprimer